100% Kermarrec 100% engagement

Le guide du locataire

De la recherche du bien jusqu’à l’emménagement, en passant par les visites et la constitution du dossier de location, louer une maison ou un appartement semble complexe. Pas de panique, retrouvez dans ce guide du locataire les conseils pratiques de Kermarrec Habitation pour mettre toutes les chances de votre côté pour louer le bien de vos rêves.

1- Trouver son logement

Établir un budget

Avant de trouver son logement, il est nécessaire d’établir un budget afin de faciliter ses recherches et de gagner du temps. De plus, il est souvent demandé que le total des revenus mensuels du (ou des) locataire(s) soit au moins trois fois égal au montant du loyer. Ne vous engagez donc pas auprès d’un bien dont vous ne pourrez pas payer le loyer.

Si votre dossier n’est pas solvable (vos revenus ne couvrent pas 3 fois le montant du loyer, vous êtes étudiant, ou vous avez un contrat de travail à durée déterminée/intérim) vous devez alors prendre un ou des garants pour votre location.

Votre ou vos garants doivent eux être en situation de travail stable (CDI, fonctionnaire, retraité, professions indépendantes…) et couvrir 3 fois le montant de votre loyer.

Chercher son logement

De nombreux moyens existent pour partir à la recherche de son futur chez-sois : les différents sites internet dédiés, les agences immobilières ou de particuliers à particuliers. Les agences permettent aux futurs locataires d’obtenir de réels conseils ainsi que l’expertise des agents immobiliers qui vont les guider dans leurs recherches de manière efficace.

Comprendre le jargon des annonces

D’abord, les surfaces des biens sont indiquées par la lettre T (type) et un numéro qui correspond au nombre de pièces hors cuisine et salle de bains.
Un appartement avec un salon, une chambres et une salle de bain est donc un T2.
Lorsque l’on voit T1 bis, T2 bis ou T3 bis cela signifie qu’une des pièces est grande et peut être séparée en deux parties distinctes.

Ensuite, il faut savoir qu’un logement mis en location doit disposer d’au moins une pièce principale ayant une surface habitable de 9 m² minimum et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 m pour être considéré comme habitable.

Le terme “salle d’eau” indique qu’il n’y a qu’une douche et pas de baignoire.
Un duplex est un appartement qui possède deux étages avec un escalier intérieur. La différence avec une mezzanine est que la surface supérieure est habitable.
Un souplex est moins lumineux qu’un duplex puisque “l’étage” va se situer sous le rez-de-chaussée.
Un loft est souvent un ancien atelier aménagé pour y habiter, avec peu de cloisons mais beaucoup de lumière.

Visites

Vous avez trouvé un logement qui vous plaît et vous décidez de le visiter pour confirmer votre coup de cœur, cependant, une visite ne se résume pas à vérifier si le jardin est grand où s’il y a un dressing dans la chambre. Voici plusieurs réflexes à adopter.

Avant de vous rendre à la visite, pensez à vous renseigner sur votre futur quartier, l’ambiance, l’environnement, les transports en communs ou bien les commerces qui s’y trouvent. Cela va vous permettre de vous projeter encore plus dans votre futur logement, ou pas.

Ensuite, pensez à prendre avec vous un mètre afin de voir si vos meubles les plus volumineux passeront dans le logement. Munissez-vous également d’un crayon et d’un calepin afin de prendre des notes.

Durant la visite, veillez à vérifier l’isolation, le chauffage, le sol, le plafond, si les prises électriques sont suffisantes et bien placées…N’hésitez pas à poser des questions que ce soit à l’agent immobilier, au propriétaire ou à l’ancien locataire.

2- Constituer un bon dossier de candidature

Comme pour trouver un emploi, le futur locataire doit constituer un dossier de candidature. Ce dossier de location va permettre de prouver et de convaincre le propriétaire de votre fiabilité. En effet, le dossier va permettre au propriétaire de savoir qui vous-êtes mais aussi de s’assurer de votre solvabilité. Pour cela, il est donc primordial de fournir toutes les pièces nécessaires à votre dossier dès le départ afin de prouver votre sérieux et votre motivation à louer le logement par rapport aux autres candidats.

Pour constituer votre dossier, plusieurs documents sont obligatoires :

– Une pièce d’identité, passeport, permis de conduire ou carte de séjour.
– Un contrat de travail ou attestation de l’employeur.
– Les 3 derniers bulletins de salaire.
– Le dernier avis d’imposition.
– Les 3 dernières quittances de loyer, une attestation d’hébergement chez un tiers ou justificatif de propriété (titre ou avis de taxe foncière).
– Les deux derniers bilans d’activité et l’extrait K-BIS de moins de 3 mois, si vous êtes travailleur indépendant.
– Une carte étudiante, si vous êtes étudiant.
– Les bulletins de pensions, si vous êtes retraité.

En cas de garant, celui-ci doit fournir les mêmes pièces justificatives ci-dessus et signer un acte de cautionnement.

Bien que ces justificatifs soient nécessaires à la constitution de votre dossier, certaines informations personnelles ne sont pas à fournir et le propriétaire a interdiction de vous les demander :

– Une photo d’identité.
– Une photocopie de la carte VITALE.
– Une photocopie de compte bancaire ainsi qu’une attestation de bonne tenue de celui-ci.
– Une attestation d’absence de crédit ou une autorisation de prélèvement automatique.
– Votre dossier médical.
– Un extrait de votre casier judiciaire.

Attention, la remise d’un chèque pour réserver son logement est une pratique interdite. Tant que le contrat de location n’est pas établi, le locataire n’a rien à débourser auprès du propriétaire, sauf dans le cadre d’une location saisonnière.

3- La location

Le bail

Vous avez trouvé le logement de vos rêves, votre agent immobilier va maintenant rédiger le bail de location grâce au dossier de candidature que vous lui avez fourni. Le bail doit être signé par l’ensemble des parties : les locataires, les garants et le propriétaire (ou l’agence qui gère le bien). A l’heure actuelle, de nombreuses agences immobilières utilisent la signature électronique pour plus de facilités.
Lors de la signature du contrat de location, vous devez verser le dépôt de garantie ainsi que les honoraires de l’agence.

L’état des lieux

L’état des lieux est une étape importante avant l’entrée dans le logement. Ce document va permettre de décrire l’ensemble du logement pièces par pièces avec ces imperfections. Il est réalisé par l’agence immobilière ou le propriétaire.

L’état des lieux se fait au moment de la remise des clés, une fois réalisé, vous avez jusqu’à 10 jours pour pouvoir le modifier.

Afin de le mener à bien, il doit être réalisé dans de bonnes conditions: avoir une bonne luminosité, ouvrir l’eau pour vérifier son débit, allumer la lumière et l’électricité pour vérifier leur bon fonctionnement.
Il est aussi possible de prendre des photos afin de conserver la preuve d’un défaut présent avant votre arrivée.
C’est également à ce moment là que vous devez fournir une attestation d’habitation.

Les règlements

A chaque début de mois, le locataire doit payer son loyer à son propriétaire ou à l’agence immobilière qui gère le bien. Le paiement peut se faire par chèque, virement ou prélèvement automatique. Le prélèvement est très utilisé par les agences pour sa simplicité.

En cas de questions supplémentaires sur ce guide du locataire, n’hésitez pas à contacter l’agence Kermarrec Habitation la plus proche de chez vous.


Rejoignez-nous